Pas de souveraineté ni de marché intérieur sans frontières extérieures tenues

Les vagues migratoires récentes, avec l’arrivée de terroristes et trafiquants en tout genre ont mis en danger la sécurité des Européens !

La protection des frontières extérieures s’impose. Les États doivent pouvoir décider qui ils acceptent sur leur sol. Les flux de migrants et de réfugiés doivent être contrôlés. Un pays pourtant réputé généreux et ouvert comme le Danemark vient de prendre des mesures spectaculaires pour endiguer le flot des soi-disant réfugiés politiques dont la majorité sont des imposteurs. Au lieu de montrer du doigt les états qui cherchent à se protéger, notre nouvelle Europe sera à la fois humaine et intransigeante, impitoyable avec les trafiquants d’êtres humains et leurs complices !

La démographie fragile et déclinante de l’Europe ne peut être compensée par des afflux non contrôlés d’illégaux, mais au contraire par la robustesse de nos économies, des politiques familiales vigoureuses et surtout un avenir pour les nouvelles générations européennes

Aucune Nation d’Europe ne devra être contrainte d’accepter des populations étrangères contre sa volonté. Et chaque Nation sera libre de gérer l’accès à son territoire, à ses systèmes sociaux et à sa nationalité selon les critères de son choix. Nous proposerons une loi européenne qui établira cette règle.

Face au terrorisme et aux vagues de migrations illégales, nous proposons de sécuriser nos frontières. L’Agence européenne FRONTEX de Varsovie a été créée pour cela, mais la soumission de certaines institutions de l’Union aux influences étrangères et à des ONG complices du trafic des migrants lui interdit d’agir. Dans notre nouvelle Europe, Frontex devra conduire des opérations indispensables de retour vers les pays d’origine des migrants en situation illégale. Toute aide à des pays extérieurs sera subordonnée à la reprise par ces pays de leurs ressortissants, notamment pour l’exécution des peines prononcées contre eux en Europe.

En attendant que l’Europe se dote d’un système de protection efficace de ses frontières extérieures, il faudra suspendre l’application des accords de Schengen et la libre circulation à l’intérieur de l’Union.

Frontières Europe

Déposez maintenant votre contribution pour l'avenir de l'Europe !